Suivez-moi :
    Comprendre, ENTREPRENDRE

    Pourquoi j’ai décidé de (re)fermer Ma Petite Valisette

    fermeture-mapetitevalisette

    Voilà près de 5 ans que ma boutique en ligne a vu le jour. Peut-être ne savez-vous pas comment tout a commencé pour moi sur le web… Une petite rétrospective s’impose avant le tomber de rideau. Alors que ma fille fêtait ses 4 ans, ma tante lui a offert une dinette en métal présentée dans une jolie valisette. Cet objet m’a rappelé mon enfance, je n’en avais pas vu depuis des années et j’ai eu cette envie de m’en procurer, j’ai fini par trouver un fournisseur qui les liquidait justement et je me suis surprise à lui commander tout le stock restant dans l’idée de les vendre en ventes privées que j’organiserais à la maison. La vente physique ne suffisant pas à tout écouler, il me fallait un site pour tenter la vente en ligne. Dans le même temps, je commençais à commander d’autres objets pour enfants qui me plaisaient et c’est ainsi que je suis devenue de fil en aiguille (pour vous la faire courte) la seule vendeuse de « lampe veilleuse lapin » sur Amazon. Le net était pour moi une aventure nouvelle, j’étais une vraie novice. A mon époque en école de commerce, cette discipline n’existant pas et Facebook arrivait seulement en France… C’était les débuts, mes débuts et j’ai vite réalisé que cette activité commerciale demandait des compétences que je n’avais pas. C’est de cette façon que j’ai lancé mon blog, l’écriture me permettrait de palier à la technique qui me manquait. C’était aussi les débuts de Pinterest et m’est alors venue l’idée de proposer des traductions de tutos anglo-saxons pour les rendre plus faciles à comprendre par les français. De toutes ces lectures et traductions, j’ai constaté outre la multitude de tutos étrangers, l’offre de formations online à destination de créatifs et après avoir participé à plusieurs sur des sujets variés, je me suis dit que proposer ce type de services en France serait une bonne idée puisqu’en 2012 ce type d’aide pour cette cible était quasi nulle. Mes premiers pdf apparaissaient alors sur mon site et c’est en 2014 que j’ai fait le choix d’arrêter la vente d’objets pour enfants pour me concentrer sur les supports de formation. Ne plus vendre de valisettes alors que mon nom comportait ce produit me semblait incohérent. Je ne me doutais pas qu’il me faudrait prendre de bien plus importantes décisions.

    En 2014, mon site avait grandement besoin d’un coup de neuf. Sa seconde version m’a en réalité donné du fil à retordre, quant à la troisième version, celle actuelle, c’est elle qui aura eu raison de moi. Des bugs à répétition, plusieurs attaques de virus, beaucoup de pertes de données, j’ai du à plusieurs fois recharger une partie des fiches produits, faire appel en urgence, en pleurs même des fois, à ma webmaster et chaque fois j’ai remonté les manches et je me suis armée de patience malgré tous ces problèmes techniques. Mais en novembre dernier, une mise à jour du module de paiement Paypal fut pour moi le coup de trop….. Vous me direz que ce sont les aléas du net, que cela fait partie du métier, que rien n’est facile, que ça s’apprend. Mais je vous répondrais qu’au delà du html, le problème qui m’a touché était en fait plus profond. Je n’avais juste plus envie. En imaginant comment serait ma vie sans ce site qui me prend tant de temps et qui soyons honnête ne me rapporte plus autant, j’ai senti comme un poids en moins, une obligation qui me quittait. Et c’était ainsi que j’ai su que je prenais la bonne décision : il était temps de refermer pour de bon « ma petite valisette », bien trop usée, bien trop chargée. Elle était devenue un poids pour moi et il était temps de m’en séparer. Il y a des décisions qu’on prend sur un coup de tête, excédée, vexée, amère et c’est la sensation que j’ai eue mais ce sentiment de libération ne m’a plus quittée.

    Alors non, je ne jette pas l’éponge, je décide juste que je ne veux plus, que je n’en ai plus envie, que toute cette énergie dépensée en ligne, c’est autant que je n’ai plus pour ma vie en vrai. J’ai envie d’autre chose, mais avant tout j’ai besoin d’une pause, de prendre le temps de réfléchir à la suite, à ce que je veux désormais faire. Cela me fait l’effet d’une maison que j’aurais construite ou restaurée mais qui malgré tout le temps passé et l’argent dépensé pour l’améliorer et la rendre confortable, continue à se détériorer, fuite après fuite, panne après panne au point de vous la faire détester. Prendre la décision de partir, n’est pas chose facile, ça vous arrache le coeur même, mais il y a plein d’autres belles maisons, plus petites parfois, plus simples et tout aussi agréables et c’est donc une nouvelle « habitation » que je m’en vais chercher pour cette année 2017. Un nouveau chez moi, un endroit qui sera le mien, qui reflète celle que je suis devenue après 5 ans de vie online, de e-lectures, de rencontres et d’échanges avec tous ces entrepreneurs qui font du web un beau site de rencontres créatives et inspirantes.

    Ce que cela signifie :

    Je ne peux que vous remercier pour tous vos mots d’encouragements, vos mails et vos messages qui me font toujours chaud au coeur, qui ne m’ont du coup pas rendu la tâche facile pour cette prise de décision mais je ne pars pas loin, je reste là sans me forcer. J’ai toujours le désir d’entreprendre mais d’une autre manière, plus minimaliste très certainement. Je vous encourage donc à profiter de ce mois de janvier pour vous aussi vous poser les bonnes questions. N’ayez pas peur de sauter dans le vide, de prendre de nouveaux chemins, l’aventure est toujours ce qui nous fera devenir plus fort, plus grand, peut-être plus sage aussi qui sait….

  • beatrix-potter-exhibition

    Beatrix Potter

    En décembre dernier, je suis allée visiter Leeds Castle (Kent, UK) à l’occasion des 150 ans de Beatrix Potter en…

    Angleterre
    / 17 janvier 2017
  • entreprendre-en-2017

    Entreprendre en 2017

    Cette année cela fera 7 ans que j’ai été licenciée. Les choses avaient commencé à se gâter pour moi en…

    ENTREPRENDRE
    / 11 janvier 2017
  • slowlife-normandie

    Janvier blanc

    Un début d’année tout blanc. Un premier janvier glacé. Quelques clichés de ce paysage givré dans lequel le silence s’engouffre….

    Normandie, VIVRE SLOW
    / 3 janvier 2017
  • printable-2017

    Happy creative year

    TELECHARGER CETTE CARTE DE VOEUX : ICI Imprimez-la et envoyez-la à vos proches !

    CREER
    / 1 janvier 2017