Suivez-moi :
CREER, VIVRE SLOW

Ne plus jeter les épluchures

que-faire-avec-epluchures

Je vous le disais en début d’année, 2016 serait pour moi une année plus responsable, plus green avec moins de déchets… Nous sommes loin de la famille zéro déchet mais petit à petit nous changeons nos habitudes de vie et de consommation. Nous nous sommes organisés en conséquence, notre village a mis en place un tri sélectif mais pour les déchets organiques qui représentent une bonne partie de nos poubelles, nous ne faisions rien. Nous avons pourtant un jardin et un tas d’herbe qui se composte seul tout au long de l’année dans lequel nous disposons désormais tout ce que les poules du voisin ne veulent pas (oui elles sont un peu capricieuses et n’aiment pas les agrumes). Mais qu’à cela ne tienne, le livre de Marie Cochard aka La cabane anti gaspi, sorti aux ed. Eyrolles « Les épluchures« , est là pour vous apprendre tout ce que nous pouvons faire avec nos épluchures au lieu de les jeter ! Je me suis laissée tenter par la recette de produits ménagers à base de pelures de citron pour commencer. Je suis épatée de voir tout ce qu’il est possible de faire avec ces déchets naturels. Tellement de réalisations potentielles qui finissent à la poubelle. Il est urgent d’apprendre sur toutes ces ressources que nous méconnaissons et ce livre est idéal pour nous les monter et nous initier. Il regorge aussi de témoignages qui mettent l’humain et l’entrepreneur au centre de la réflexion. On se sent impliqué et on veut à notre tour, agir à notre façon….

Bref je ne vous en dit pas plus car il est à gagner ici tout de suite ! Il vous suffit de me laisser en commentaire votre adresse email et vos astuces anti-gaspi. Je choisirai l’une d’entre elles et préviendrai la gagnante après le 10 juillet, date de clôture du concours. J’ai hâte de lire vos idées !

que-faire-avec-epluchures que-faire-avec-epluchures

Vous le voulez tout de suite ? Retrouvez-le chez vote libraire, Cultura, la Fnac ou encore Amazon :

                                                                                                                   

Partager l'article
Article précédent Article suivant

Vous aimerez également :

10 Commentaires

  • Reply Soane

    Je suis bien d’accord avec toi, on jette encore (trop tôt) beaucoup de choses réutilisables :
    – avec les pommes qui deviennent trop avancées pour les manger (ridées, abîmées) et dont plus personne ne veut, je découpe les morceaux encore mangeables, et j’en fais un délicieux crumble que tout le monde adore !
    – plus spécifiquement pour les épluchures, je mets une peau de banane sous la plante que je rempote dans le jardin, ca lui donne beaucoup d’énergie.
    – le marc de café sert une fois de temps en temps à nettoyer les tuyaux de mon évier. Comme c’est granuleux, ca élime les saletés à l’intérieur !
    Sinon évidemment, mettre des peaux d’agrumes dans la bouteille de vinaigre ménager lui donne meilleure odeur à l’utilisation, mais bon au final ca fini quand même à la poubelle…
    Vive le recyclage ! (je me laisserais bien tenter par un lombricomposteur moi !)

    5 juillet 2016 at 10 h 35 min
  • Reply océane

    Je partage cette envie et volonté du Mieux Vivre ! Je m’applique à jeter mes épluchures au composteur situé au fond du jardin et j’envisage d’acquérir un bio sceau pour me faciliter la tache 😉 Les seules épluchures que je réutilise sont celles des oranges pour parfumer la maison… Merci pour ce jeu

    5 juillet 2016 at 17 h 09 min
  • Reply L'atelier de Priss'

    bonjour, super concours!!! merci beaucoup!!!
    alors nous avons 4 enfants, et souvent des assiettes pas toujours finie apres les repas… alors on a acheté des poules qui mangent les épluchures et les restes..

    bonne chance à tous!

    latelier.de.priss@gmail.com

    5 juillet 2016 at 20 h 06 min
  • Reply Florence

    Coucou
    Moi avec les zest Orange et citron. Je fais du sucre parfumé.
    Avec la peau de vanille restante idem
    Je mets dans mon jardin le café de mes dosettes.
    Avec mes chutes d éponge je me couds des lingettes démaquillantes lavable.
    Avec les cartons de céréales de faits des patrons de couture.
    Je trie mes déchets bien sur
    J aimerai faire beaucoup plus ah je fais mes yaourts aussi.

    5 juillet 2016 at 21 h 35 min
  • Reply Virginie

    Chouette concours!! Merci! Je fais une infusion avec les épluchures de pommes, elle prend une jolie couleur rosée si les pommes sont rouges, Et c est délicieux bien frais, les enfants adorent!!

    5 juillet 2016 at 22 h 10 min
  • Reply Estelle

    Merci pour ce chouette cobcours ! Par ici nous nous efforçons également de limiter nos déchets et après la soupe de fanes de radis, nous venons de tester la gelée de queues de fraises et c’est… délicieux ! 😉

    5 juillet 2016 at 22 h 13 min
    • Reply Estelle

      Oups désolée pour la faute : Merci pour le concours ! :)

      5 juillet 2016 at 22 h 14 min
  • Reply Le Dé Cousu

    Bonjour Sophie-Charlotte et merci pour ce petit concours ! Je participe avec plaisir car c’est un thème qui nous intéresse de plus en plus à la maison. Pour l’instant les astuces sont peu nombreuses (d’où le fait que je serai ravie de remporter ce joli livre 😉 ) mais en voici une : lorsque nous achetons des radis, nous gardons les fanes pour en faire de la soupe. C’est très bon et quel plaisir de pouvoir réaliser plusieurs plats (tout en obtenant zéro déchets).

    6 juillet 2016 at 7 h 25 min
  • Reply Cécile

    Merci pour ce concours!
    Les quelques astuces anti gaspi sont:
    J’utilise les épluchures de légumes pour faire des bouillons de légumes
    Avec la. Peau des pommes et grignons je fais du sirop de pommes.
    Avec la peau d’orange; soit du macérat huileux, soit de la poudre pour les gâteaux ou sinon, dans un biocal avec d vinaigre comme produit nettoyant.
    Mon email: cclbarbe@gmail.com

    6 juillet 2016 at 9 h 40 min
  • Reply Valentine

    Merci Sophie Charlotte pour ce chouette concours !
    Concrètement, notre action quotidienne à la maison est le composte.
    Il y a peu, nous avons décidé de produire nos propres fraises, radis, tomates, herbes aromatiques et salades. Et bien sûr, le tout biologiquement ! Alors quoi de mieux qu’un composte de nos déchets végétaux bio comme engrais ?
    De même, pour tout nous faisons le nécessaire pour limiter les déchets: l’achat en vrac, les cotons démaquillants en tissus, la lessive en pastilles que nous diluons etc.

    Mon email : valentinegureghian@gmail.com

    14 juillet 2016 at 18 h 25 min
  • Laisser un commentaire